+33 6 24 34 32 82 contact@nicolasgillet.com

Plan Marketing : ma liste des 10 outils indispensables ! (2 sur 10)

Bravo vous avez décidé d’écrire votre plan marketing, mais avant de commencer je vous propose de vous familiariser un peu avec les 10 outils qui me semblent indispensables pour réussir ce projet.

1- Papier et crayons : sans eux rien de possible

Vous allez remplir un bon nombre de feuilles et user quelques stylos lors de la rédaction de votre plan marketing. Je ne pense pas utile de vous décrire le fonctionnement.
Ils sont indispensables car contrairement à l’ordinateur sur papier vous n’avez pas besoin de vous inquiéter de la forme car c’est des brouillons. Et cela libère votre esprit, en plus n’étant pas sur votre ordinateur vous n’êtes pas tenté par Facebook, votre boîte mail, … Vous avez une meilleure concentration.

2- Le Mind Mapping ou les cartes mentales

Capture-d’écran-2013-08-04-à-16.45.52-300x193C’est un outil formidable car il vous permet de réfléchir à 360° sur une idée.
Le principe est simple vous écrivez au centre d’une grande feuille le sujet de votre réflexion puis avec des crayons de couleurs vous inscrivez toutes les idées que cela vous inspire. Vous utilisez soient des mots clés soient des images ce qui vous permets d’utiliser les 2 hémisphères de votre cerveau (plus d’explications ici ou ici).
Plus qu’un long discours faites un test et vous verrez que rapidement vos idées s’organisent et votre réflexion gagne en puissance !

On peut aussi utiliser un logiciel pour réaliser ces cartes mentales en voici quelques-uns  gratuits :

  • Pour Mac : Simple Mind Free (je préfère la version payante car elle permet une synchro avec mon Ipad)
  • Pour PC : FreeMind je n’ai pas testé car je n’ai pas de PC
  • En ligne : FraMindMap ou Mindomo

3- Un carnet de prise de notes

A toujours avoir sur soi ! Les meilleures idées ne naissent pas toujours au
moment ou l’on y pense mais elles apparaissent lors d’une ballade, pendant que l’on fait les courses, …
Ils faut donc toujours avoir sur soi un carnet pour pouvoir noter toutes ses idées ou inspirations. J’aime bien mon cahier et mon porte-mine associés à l’appareil photo de mon téléphone toujours au fond de ma besace.

Mais il existe aussi un très bon logiciel Evernote qui permet de faire la même chose (multi-plateforme et gratuit).

4- SMART ou SMARTER

Ce sont les caractéristiques indispensables pour définir un objectif :

  • Spécifique (anglais : Specific) : Il doit être Spécifique à un collaborateur et ne pas dépendre d’éléments dont il n’a pas la maîtrise.
  • Mesurable (anglais : Measurable) : Il doit être Mesurable, les indicateurs chiffrés devant être incontestables et reconnus comme tels par le collaborateur.
  • Accepté (anglais : Accepted) : Il doit être acceptable par le collaborateur et Accepté.
  • Réaliste ou Réalisable (anglais : Realistic) : Il doit être Réalisable et ne reposer que sur la motivation du collaborateur ou être réajusté si le contexte change.
  • Temporellement défini (anglais : Time-bound) : Il doit être inscrit dans le Temps, avec une date de fin et éventuellement des points intermédiaires.

On ajoute aussi régulièrement

  • Evaluable (anglais Evaluate)
  • Réévaluable ou Révisable (anglais Reevaluate)

On l’utilise aussi pour définir un indicateur

  • Significatif
  • Mesurable
  • Acceptable
  • avec un Responsable de l’indicateur (souvent le responsable du Processus dans lequel l’indicateur intervient)
  • Temporellement défini

Cette grille permet de mieux définir ses objectifs ainsi l’objectif ‘Je veux augmenter mes ventes’ qui ne répond pas à cette grille peut devenir ‘Je veux augmenter mes ventes de 50% en 1 an’. L’objectif ainsi défini est bien plus clair et va permettre de mieux définir les actions à mettre en place afin d’y arriver.

5- Le Business Model

image_article2_BM_pmVoici la définition d’Alexander Osterwalder : Un modèle économique (ou Business Model) décrit les principes selon lesquels une organisation crée, délivre et capture de la valeur.

Afin de décrire efficacement un Business Model Alexander Osterwalder a créé une représentation en 9 cases ou blocs :

1-     Segments de clientèle (à qui vous vendez)
2-     Proposition de valeur (ce que vous vendez)
3-     Canaux (communication, distribution, vente)
4-     Relations avec le client (comment on s’adresse à ses clients)
5-     Flux de revenus (Chiffre d’affaire)
6-     Ressources clés (ce que vous avez besoin pour produire)
7-     Activités clés (ce qui fait votre quotidien)
8-     Partenaires clés (ce que vous achetez pour produire)
9-     Structure de coûts (Vos charges)

Cet outil permet de vérifier la cohérence de l’ensemble de votre business et peut-être de trouver des moyens de vous simplifier le travail ou de réduire vos coûts et donc de gagner plus sans vendre plus !

Pour aller plus loin : Découvrez le Business Model Nouvelle Génération mais je vous conseille surtout la lecture de ces 2 livres :

Business Model Nouvelle Génération d’Alexander Osterwalder
La Stratégie Océan Bleu de Kim et Mauborgne

6- Modèle de Porter et Analyse PESTEL encore un acronyme !

La compréhension de l’environnement dans lequel évolue votre entreprise est fondamentale à la planification et vous permettra de discerner les menaces et les opportunités dans votre secteur d’affaires. Ce sont donc des grilles d’analyses micro et macro économique de votre environnement.

Le modèle de Porter est pensé autour de 5 forces :

  • Les concurrents (pouvoir de perturbation)
  • Les clients (pouvoir de négociation)
  • Les fournisseurs (pouvoir de négociation)
  • Les entrants potentiels (Menace)
  • Les produits de substitution (Menace)

Pour plus de détails : créer mon business plan

Une analyse PESTEL. vous aide à identifier les opportunités et les menaces principales au sein de votre marché :

  • Facteurs Politiques tels que les changements de fiscalité, les relations commerciales ou l’octroi d’aide aux entreprises
  • Facteurs Economiques tels que les taux d’intérêt, les taux de change et la confiance des consommateurs
  • Facteurs Sociaux tels que des changements d’attitude et de style de vie, ainsi que le vieillissement de la population
  • Facteurs Technologiques tels que les nouveaux matériaux et l’utilisation croissante d’Internet
  • Facteurs Environnementaux tels que les changements dans les attentes des consommateurs, des organismes de règlementation et des employés concernant le développement durable
  • Facteurs juridiques (Légaux) tels que les changements apportés au droit de l’emploi ou à la façon dont votre secteur est règlementé

Pour plus de détails : créer mon business plan

image_article2_SWOT_pm7- SWOT le dernier acronyme ;)

SWOT pour Strensths / Weaknesses / Opportunities / Threats ou Forces / Faiblesses / Opportunités / Menaces.

C’est une matrice d’analyse qui permet de rassembler et de croiser les analyses internes et externes avec les environnements micro et macro de l’entreprise.

Pour plus de détails : créer mon business plan

 

 

8- La Carte d’Empathie

image_article2_empathie_pmC’est un outil qui permet de mieux connaître ses clients et surtout qui nous oblige à changer notre angle de vue et donc à se mettre à la place du client !

Cette carte regroupe 6 blocs ou 6 questions simples :

1) Que voit le client ?
2) Qu’entend le client ?
3) Que pense et ressent le client ?
4) Que dit et que fait le client ?
5) Que craint le client ?
6) Qu’espère le client ?

En remplissant cette carte vous aurez une meilleure vision/connaissance de vos clients.

Pour en savoir plus voici un article du blog Product Manager et un autre de C-Marketing

9-Rétro Planning et ToDo List

image_article2_RetroPlan_pmVous avez planifier toutes vos actions marketing sur 1 an c’est parfait vous avez fait un premier pas dans l’anticipation de vos actions. Il faut désormais gérer chaque action comme un projet et donc définir la liste des taches à réaliser pour la mener à bien. Puis les inscrire dans un planning, mais ici on va partir du jour J (jour de l’action) et revenir en arrière et placer tous les taches sur le calendrier.

Ainsi vous savez quoi et quand le faire.

En cumulant toutes les tâches de toutes vos actions vous allez obtenir vos Todo list quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles.

Pour vous aider vous pouvez utiliser des logiciels de gestion de projet il en existe de nombreux gratuits, je ne les ai pas testés depuis longtemps mais j’utilise xPlan qui est payant mais disponible sur mon mac et sur mon ipad.

10- Tableaux de bord ou fiches projet

Vous avez défini des objectifs SMART(ER) et les actions à entreprendre pour les atteindre, il vous reste donc à définir des indicateurs SMART afin de valider votre travail et/ou vous alerter sur des dysfonctionnements.

Le plus simple est de réunir toutes ses infos dans un tableau de bord ou une fiche projet afin de suivre régulièrement vos avancées.

Cet outil permet aussi de prendre des notes sur vos actions : améliorations possibles, les raisons d’un échec ou d’un succès, … Ces informations vont vous permettre l’an prochain d’améliorer la portée de vos actions et surtout de ne pas renouveler celles inefficaces.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici : BRAVO ! Cela démontre votre motivation pour rédiger votre plan marketing.

Si vous n’avez pas compris comment on utilise tous ces outils vous avez un peu de temps pour les approfondir en faisant quelques recherches sur le web mais on verra surtout comment s’en servir directement sur notre projet commun.

Voici donc les 10 outils, en plus de votre suite bureautique et de votre cerveau, que l’on va utiliser les prochains jours afin de rédiger votre plan marketing. Et on attaque dès demain avec la Stratégie Interne (Entreprise/Produit).

Cet article fait partie d’une série de 10 articles :

3 Commentaires

  1. Juste une question : tous ces acronymes ne sont-ils pas le résultat du bon sens, et donc en parler et réfléchir son projet à partir de ces « outils » n’est-il pas un écran de fumée ?

    Répondre
    • Oui ces outils sont le résultat du « bon sens », mais ils sont loin d’être des écrans de fumée. Ces outils cadrent, simplifient la réflexion, ils nous forcent à se poser des questions ! Pour faire simple, ils donnent les questions auxquelles on doit apporter les réponses.

      Un plan marketing c’est une réflexion 360° sur son projet à 3 niveaux « Stratégie, Tactique et Opérationnel », ce que je décrit ici c’est la méthodologie et ses outils que j’utilise pour mes clients et moi-même.

      Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi écrire un plan marketing ? (1 sur 10) - Nicolas Gillet : Stratégie et Marketing Web - […] le prochain article je vous expliquerais les 10 outils que l’on va utiliser pour rédiger notre plan […]
  2. Plan Marketing : La Stratégie Interne - Entreprise / Produit (3 sur 10) - Nicolas Gillet : Stratégie et Marketing Web - […] Cet article fait parti d’une série de 10 articles l’article précèdent : Plan Marketing : Les 10 outils indispensables …
  3. Plan Marketing : La tactique - le Business Model (5 sur 10) - Nicolas Gillet : Stratégie et Marketing Web - […] expliqué dans l’article « les 10 outils indispensables pour rédiger votre plan marketing », le business model c’est une représentation graphique …
  4. Plan Marketing : La tactique - le Business Model (5 sur 10) - Nicolas Gillet : Stratégie et Marketing Web - […] expliqué dans l’article « les 10 outils indispensables pour rédiger votre plan marketing », le business model c’est une représentation graphique …
  5. Plan Marketing : Tactique les cycles - Client / Produit / Annuel (6 sur 10) - Nicolas Gillet : Stratégie et Marketing Web - […] Afin de mettre en place des tactiques ou des actions pertinentes vis-à-vis de nos segments de clients on va …
  6. Plan Marketing : Opérationnel - objectifs et leviers (7 sur 10) - Nicolas Gillet : Stratégie et Marketing Web - […] le Business Model et les cycles. Et pour être honnête tous ces objectifs n’étaient pas SMART ou SMARTER. Donc …
  7. Pourquoi écrire un plan marketing ? (1 sur 10) | By Nico - […] L’article suivant : Plan Marketing : ma liste des 10 outils indispensables ! (2 sur 10) […]
  8. Plan Marketing : La Stratégie Interne – Entreprise / Produit (3 sur 10) | By Nico - […] L’article précèdent : Plan Marketing : Les 10 outils indispensables (2 sur 10) […]
  9. Plan Marketing : La tactique – le Business Model (5 sur 10) | By Nico - […] expliqué dans l’article « les 10 outils indispensables pour rédiger votre plan marketing », le business model c’est une représentation graphique …
  10. Plan Marketing : Opérationnel – objectifs et leviers (7 sur 10) | By Nico - […] le Business Model et les cycles. Et pour être honnête tous ces objectifs n’étaient pas SMART ou SMARTER. Donc …
  11. Plan Marketing : Tactique les cycles – Client / Produit / Annuel (6 sur 10) | By Nico - […] Afin de mettre en place des tactiques ou des actions pertinentes vis-à-vis de nos segments de clients on va …

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>